Crème pseudocatalase

Pseudocatalase est récemment devenu un produit d'intérêt pour les patients souffrant de vitiligo. Vitiligo affecte 3-6000000 personnes aux Etats-Unis aujourd'hui, cependant, beaucoup ne sont pas conscients de ce qui est rarement parlé de l'état de la peau. Aussi connu comme leucoderme, le vitiligo est un trouble de la pigmentation de la peau résultant en la formation de taches ou de taches blanches irrégulières, malgré le maintien de la texture normale de la peau. Il s'agit d'une maladie progressive qui détruit les mélanocytes (les cellules qui produisent le pigment) dans la peau, les muqueuses (tissus qui tapissent l'intérieur de la bouche, du nez, des zones génitales et rectales) et la rétine (couche interne du globe oculaire) . Bien que la cause n'est pas grandement entendu, le vitiligo est non contagieuse qui affecte souvent les toutes les races et les deux sexes également. Il peut apparaître à tout âge et est soupçonné d'être héréditaire.

 

            L'objectif principal lors du traitement de vitiligo est de restaurer la fonction de la peau le plus près possible de la normale et d'améliorer l'apparence du patient et de la qualité de vie globale. Aujourd'hui, le vitiligo est une maladie traitable, même si elle peut prendre des années pour les patients pour voir des résultats. Le choix du traitement dépend, cependant, en fin de compte du degré de taches blanches et elles sont largement répandues sur le corps d'un patient. Avec la découverte récente du rôle concentrations élevées de peroxyde d'hydrogène combinés à faible jeu de l'activité de la catalase dans la peau de patients atteints par le vitiligo, les études se sont penchées sur une nouvelle option impliquant une crème topique composé de pseudocatalase et calcium. Créé à l'origine par le Dr Karin U. Schallreuter et ses collègues, un professeur de dermatologie clinique et expérimentale à l'Université de Bradford dans le West Yorkshire, en Angleterre, les patients ont été informés d'appliquer la crème deux fois par jour et de s'exposer au soleil ou à un court terme à bande étroite, deux fois par semaine des rayons ultraviolets B photothérapie.

 

Comment est pseudocatalase proposé de travailler?

L'une des principales théories concernant la cause du vitiligo est la perte de mélanocytes. Il existe une théorie d'ajouter que d'autres cellules, telles que les kératinocytes, les cellules de Langerhans et les cellules de Merkel, sont impliqués. Le peroxyde d'hydrogène à médiation par le stress oxydatif peut affecter ces cellules, conduisant à vitiligo. Bien que notre corps a des défenses naturelles, appelées catalase, pour contrer le stress oxydatif, il peut ne pas être suffisante pour faire son travail.

 

Pseudocatalase est une crème topique que des études ont montré que des niveaux inférieurs de peroxyde d'hydrogène sur la peau, ainsi que d'améliorer la défense en le complétant catalase. Catalase, grâce à l'activation par la lumière UV, va briser le peroxyde d'hydrogène à l'oxygène et de l'eau.

 

Y at-il des effets secondaires de pseudocatalase?

Selon des études expérimentales effectuées par le Dr Karin Schallreuter et l'équipe, il y avait pas d'effets secondaires ou de complications signalées. Il y avait quelques cas de transpiration excessive et l'assombrissement de la peau, qui a diminué au fil du temps malgré la poursuite de l'utilisation.

 

Comment est pseudocatalase utilisé?

Dans les études de la fréquence d'application recommandée par la crème du Dr Schallreuter est deux fois par jour, à moins d'indication contraire par le médecin d'un patient. Il doit être utilisé en conjonction avec la photothérapie UVB, facilement disponible pour une utilisation à la maison, ou avec la lumière naturelle.

 

Y at-il eu des études faites sur pseudocatalase?

En 1995, le Dr Karin Schallreuter et ses collègues ont publié des études de cas sur 33 patients, les rapports repigmentation complète du visage et du dos de la main dans 90% (doigts et les pieds n'ont pas repigmenter). Pseudocatalase et calcium crème combinaison ont été appliqués deux fois par jour, avec deux fois par semaine photothérapie UVB. La durée du traitement a été en moyenne de 15 mois, mais le premier signe de la restauration de pigment est apparu entre 2 et 4 mois. En outre, une étude publiée en 2008 a montré une restauration réussie de pigment dans la majorité des zones sur le visage et le cou, les troncs, et les extrémités. Il eut moins de succès sur les mains et les pieds. Ces résultats s'ajoutent aux perspectives de l'examen pseudocatalase comme une option de traitement pour le vitiligo.

 

D'autres essais cliniques n'ont pas démontré que des résultats favorables. En 2002, une étude ouverte a évalué l'efficacité de pseudocatalase appliqué deux fois par jour en association avec la photothérapie UVB sur une période de 24 semaines. Sur les 26 patients étudiés, dix des patients ont montré des améliorations, tandis que les autres patients n'ont pas montré d'amélioration ou même une aggravation de l'état. Par la suite, en 2009, Bakis-Petsoglou et équipe ont mené un essai randomisé, en double aveugle, contrôlée par placebo de pseudocatalase deux fois par jour avec trois fois par semaine photothérapie UVB sur une période de 24 semaines. Cependant, les résultats ne montrent pas que pseudocatalase ajouté amélioration de la photothérapie UVB par rapport au placebo. Selon la réponse de M. Karin Schallreuter de ces deux essais, ces deux n'ont pas utilisé la formulation originale et certifie que pseudocatalase activé a montré d'excellents résultats chez les patients traités.

 

Comment commander Crème pseudocatalase

 

Cliquez sur ce lien pour être redirigé vers notre catalogue pour commander la taille et la quantité de crème pseudocatalase que vous souhaitez.

 

Après avoir choisi votre produit appuyer sur le bouton qui dit "checkout".

 

Choisissez votre pays et entrez vos informations d'expédition.

 

Lors du choix du type d'expédition, s'il vous plaît assurez-vous de choisir le continent internationale appropriée ou pays que nous serons à la navigation.

 

Tous les envois internationaux peuvent être soumis à la douane et des taxes d'importation. Nous ne sommes pas responsable de n'importe lequel de ces frais supplémentaires. La plupart des envois internationaux devraient arriver dans les 2-5 jours ouvrables. Si vous vivez dans une région éloignée temps d'expédition peut être plus long.

Copyright 2013-14

Pseudocatalase.com

IMPORTANT NOTICE: The information contained on this site is general in nature and is intended for use as an educational aid. You should consult your doctor about diagnosis and treatment of any health problems. Information and statements regarding dietary supplements have not been evaluated by the Food and Drug Administration("FDA"), nor has the FDA approved the products to diagnose, cure or prevent disease.

 

Vitiligo Treatment References:

(1) Lebwohl MG, et al. (2006). Vitiligo. Treatment of Skin Disease: Comprehensive Therapeutic Strategies (2nd edition, pp. 683-687). Elsevier.

(2) NIH. (2010 Nov). What Is Vitiligo? Fast Facts: An Easy-to-Read Series of Publications for the Public. National Institute of Arthritis and Musculoskeletal and Skin Disease. Retrieved September 2, 2013 from http://www.niams.nih.gov/Health_Info/Vitiligo/vitiligo_ff.asp.

(3) Alikhan A, Felsten LM, Daly M, Petronic-Rosic V. Vitiligo: a comprehensive overview Part I. Introduction, epidemiology, quality of life, diagnosis, differential diagnosis, associations, histopathology, etiology, and work-up. J Am Acad Dermatol. 2011 Sep;65(3):473-91.

(4) AAD. (2013). Vitiligo: Signs and symptoms. American Academy of Dermatology. Retrieved September 2, 2013 from http://www.aad.org/dermatology-a-to-z/diseases-and-treatments/u---w/vitiligo/signs-symptoms

(5) AAD. (2013). Vitiligo: Who gets and causes. American Academy of Dermatology. Retrieved September 2, 2013 from http://www.aad.org/dermatology-a-to-z/diseases-and-treatments/u---w/vitiligo/who-gets-causes

(6) Gawkrodger DJ. Pseudocatalase and narrowband ultraviolet B for vitiligo: clearing the picture. Br J Dermatol. 2009 Oct;161(4):721-2.

(7) Felsten LM, Alikhan A, Petronic-Rosic V. Vitiligo: a comprehensive overview Part II: treatment options and approach to treatment. J Am Acad Dermatol. 2011 Sep;65(3):493-514.

(8) Silverberg JI, Silverberg AI, Malka E, Silverberg NB. A pilot study assessing the role of 25 hydroxy vitamin D levels in patients with vitiligo vulgaris. J Am Acad Dermatol. 2010 Jun;62(6):937-41.

(9) Gawkrodger DJ, Ormerod AD, Shaw L et al. Guideline for the diagnosis and management of vitiligo. Br J Dermatol 2008; 159: 1051-76.

(10) AAD. (2013). Vitiligo: Diagnosis, treatment, and outcome. American Academy of Dermatology. Retrieved September 2, 2013 from http://www.aad.org/dermatology-a-to-z/diseases-and-treatments/u---w/vitiligo/diagnosis-treatment

(11) Schallreuter KU, Moore J, Behrens-Williams S, Panske A, Harari M. Rapid initiation of repigmentation in vitiligo with Dead Sea climatotherapy in combination with pseudocatalase (PC-KUS). Int J Dermatol. 2002 Aug;41(8):482-7.

(12) AVRF. (2013). Medical treatments. American Vitiligo Research Foundation. Retrieved September 2, 2013 from http://www.avrf.org/treatments/medical.htm

(13) Kriegel MA, Manson JE, Costenbader KH. Does vitamin D affect risk of developing autoimmune disease?: a systematic review. Semin Arthritis Rheum. 2011 Jun;40(6):512-531.

(14) Travis LB, Silverberg NB. Calcipotriene and corticosteroid combination therapy for vitiligo. Pediatr Dermatol 2004;21: 495-8.

(15) AVRF. (2013). Surgical treatments. American Vitiligo Research Foundation. Retrieved September 2, 2013 from http://www.avrf.org/treatments/surgical.htm

(16) Papadopoulos L, Bor R, Legg C. Coping with the disfiguring effects of vitiligo: a preliminary investigation into the effects of cognitive-behavioural therapy. Br J Med Psychol 1999; 72(pt 3):385-96.

(17) Schallreuter KU, Moore J, Behrens-Williams S, Panske A, Harari M. Rapid initiation of repigmentation in vitiligo with Dead Sea climatotherapy in combination with pseudocatalase (PC-KUS). Int J Dermatol. 2002 Aug;41(8):482-7.

(18) Schallreuter KU, Wood JM, Lemke KR, Levenig C. Treatment of vitiligo with a topical application of pseudocatalase and calcium in combination with short-term UVB exposure: a case study on 33 patients. Dermatology. 1995;190(3):223-9.

(19) Gawkrodger DJ. Pseudocatalase and narrowband ultraviolet B for vitiligo: clearing the picture. Br J Dermatol. 2009 Oct;161(4):721-2.

(20) Schallreuter KU, Krüger C, Würfel BA, Panske A, Wood JM. From basic research to the bedside: efficacy of topical treatment with pseudocatalase PC-KUS in 71 children with vitiligo. Int J Dermatol. 2008 Jul;47(7):743-53.

(21) Bakis-Petsoglou S, Le Guay JL, Wittal R. A randomized, double-blinded, placebo-controlled trial of pseudocatalase cream and narrowband ultraviolet B in the treatment of vitiligo. Br J Dermatol. 2009 Oct;161(4):910-7.

(22) Schallreuter KU. Effectiveness of pseudocatalase formulations in vitiligo. Clin Exp Dermatol. 2003 Sep;28(5):562-3.

(23) Schallreuter KU, Salem MA, Holtz S, Panske A. Basic evidence for epidermal H2O2/ONOO--mediated oxidation/nitration in segmental vitiligo is supported by repigmentation of skin and eyelashes after reduction of epidermal H2O2 with topical NB-UVB-activated pseudocatalase PC-KUS. FASEB J. 2013 Aug;27(8):3113-22.

(24) Bazian. (2013, May 12). No evidence of cure to prevent hair going grey. NIH Behind the headlines. Retrieved on September 2, 2013 from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/behindtheheadlines/news/2013-05-12-no-evidence-of-cure-to-prevent-hair-going-grey/

(25) Genes. (2013, Sept 23). TYR. Genetics Homes Reference. Retrieved September 25, 2013 from http://ghr.nlm.nih.gov/gene/TYR

(26) Schallreuter KU, Moore J, Wood JM, Beazley WD, Peters EM, Marles LK, Behrens-Williams SC, Dummer R, Blau N, Thöny B. Epidermal H(2)O(2) accumulation alters tetrahydrobiopterin (6BH4) recycling in vitiligo: identification of a general mechanism in regulation of all 6BH4-dependent processes? J Invest Dermatol. 2001 Jan;116(1):167-74.

(27) Brazzelli V, Antoninetti M, Palazzini S, Barbagallo T, De Silvestri A, Borroni G. Critical evaluation of the variants influencing the clinical response of vitiligo: study of 60 cases treated with ultraviolet B narrow-band phototherapy. J Eur Acad Dermatol Venereol 2007;21:1369-74.

(28) Percivalle S, Piccinno R, Caccialanza M, Forti S. Narrowband ultraviolet B phototherapy in childhood vitiligo: evaluation of results in 28 patients. Pediatr Dermatol. 2012 Mar-Apr;29(2):160-5.

(29) Patel DC, Evans AV, Hawk JL. Topical pseudocatalase mousse and narrowband UVB phototherapy is not effective for vitiligo: an open, single-centre study. Clin Exp Dermatol. 2002 Nov;27(8):641-4.

(30) www.vitiligosupport.com/whatis.cfm  Accessed April 18, 2005

(31) http://www.niams.nih.gov/hi/topics/vitiligo/vitiligo.htm  Accessed April 18, 2005

(32) http://www.homephototherapy.com/vit-pcat.htm  Accessed April 18, 2005

(33) http://www.brad.ac.uk/acad/biomed/STAFF/KUS/home.html  Accessed April 19,2005

(34) Schallreuter KU, Wood JM, Lemke KR, Levenig C.  Treatment of vitiligo with a topical application of pseudoctalase and calcium in combination with short-term UVB exposure: a case study on 33 patients.  Dermatology.  1995;190(3):223-9.

(35) Schallreuter KU, Moore J, Behrens-Williams S, Panske A, Harari M.  Rapid initiation of repigmentation in vitiligo with Dead Sea climatotherapy in combination with pseudocatalase (PC-KUS).  International Journal of Dermatology.  2002;41(8):482-7.